Let’s talk about MONO-DIÈTE

Constamment soumis au stress, aux excès alimentaires, à la sédentarité, aux agressions extérieures, notre organisme gère le traitement et l’élimination des déchets via les ÉMONCTOIRES (les intestins, le foie, les poumons, les reins, la peau). Ces derniers peuvent vite se retrouver dépassés par les événements, ne plus assurer leur rôle d’épuration, d’élimination des sécrétions colloïdaux et cristalloïdes, ne plus pouvoir maintenir l’homéostasie, provoquant des désagréments tels que fatigue, baisse de l’immunité, prise de poids, irritabilité, constipation, ballonnements, œdème, éruption cutanées, teint brouillé, sueur profuse, cheveux ternes, douleurs diverses, inflammation et j’en passe… Jusqu’à l’apparition de maladies.

La MONO-DIÈTE est la solution idéale à chaque changement de saison pour améliorer notre vitalité, permettre une meilleure circulation de l’énergie vitale. Notre organisme va de lui-même se régénérer grâce à ce « repos » alimentaire où la fonction hépatique sera réduite: Le foie se désengorge, le sang est « purifié », l’activité intestinale est accrue, le microbiote se renouvelle et se renforce.

Qu’est-ce que la MONO-DIÈTE?

Plus on mange d’aliments différents, plus la digestion est difficile, plus leur assimilation est importante.

Durant 3 jours maximum, on ne consommera qu’un seul aliment biologique savamment choisi en fonction des troubles que l’on désire corriger en respectant la saison.

Vous pourrez entendre ou lire que la période peut s’étendre jusqu’à une semaine (voire plus). Personnellement, je pense que de par notre mode de vie actuelle, mieux vaut effectuer 3 jours correctement que 7 à tort et à travers sans envie avec perte de motivation et craquages.

Pratiquée régulièrement, par exemple: une journée hebdomadaire, elle devient vite une « routine bien-être » dont on en tirera que des bénéfices santé!

Plus douce que le jeûne, la mono-diète apporte les mêmes bienfaits, moins rapidement certes, mais avec moins de frustrations et moins d’effets indésirables tels que l’élimination tout feu tout flamme au niveau des émonctoires où les résultats du drainage organique peut parfois s’avérer spectaculaire et important (éruption cutanée, débâcle intestinale…).

Peu de retentissement sur la vie familiale et sociale, on peut continuer ses activités professionnelles, sportives…

Mes p’tits trucs

Respirez, bougez-vous, souriez!

Trois jours où je pense à respirer, me détendre, me chouchouter.

On active la circulation sanguine, on oxygène le sang: De la marche, du vélo, un footing, du yoga… Une belle balade en famille…

On ne s’emballe pas

Même si la mono-diète comporte peut de risques, assurez-vous de pouvoir supporter ce type d’expérience. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant si vous souffrez de maladie métabolique (diabète, hypertension, insuffisance rénale, maladie cœliaque, désordres hormonaux… Etc.). N’arrêtez JAMAIS un traitement médical, sous aucun prétexte.

Motivation, contrôle & plaisir

Ce laps de temps de cure alimentaire, je l’accepte pleinement car c’est moi qui l’ai décidé parce que je connais l’impact positif apporté à état de santé globale.

À tout moment, je peux stopper le processus.

Think positive: Je ne me l’impose pas, je me l’accorde…

Les effets indésirables

Ils sont RARES. Je ne dirais pas qu’ils sont totalement absents, ça serait mentir.

Des céphalées, des douleurs abdominales qui doivent rester supportables (dans tous les cas, si elles se majorent ou durent dans le temps, stoppez la mono-diète). Le transit intestinal pourrait passer par tous les états qu’on lui connaît… De sueurs malodorantes vous incommoder… Quelques boutons inesthétiques fleurir sur le visage, le cou et les épaules… Vous urinerez plus que d’habitude peut-être… Notre corps répond à la sollicitation et on le remercie!

STOP

Le sucre, le gras, les boissons excitantes, l’alcool, le tabac…

Le sel, la mayo, le ketchup…

Il reste les aromates: Thym, laurier, quelques gouttes de citron, etc.

Si, si, je vous jure, vous allez survivre!

La boisson de choix est l’eau, faiblement minéralisée.

Montcalm, Mont Rouscous, Evian, Thonon, Mont Blanc, Wattwiller…

Pour aider les émonctoires dans leur rôle de « station d’épuration » je bois des tisanes

Foie: Fumeterre, artichaut, chardon-marie, romarin, chicorée sauvage…

Reins: Reine des prés, queue de cerise, orthosiphon, tilleul, prêle, piloselle…

Poumons: Bouillon blanc, thym, serpolet…

Peau: Pissenlit, bardane, ortie, camomille…

Intestins: Mauve, guimauve, thym, anis, fenouil…

Avant les repas gargantuesques…

Judicieuse idée de pratiquer en amont une mono-diète pour mieux appréhender des repas riches et copieux comme ceux des fêtes de fin d’année et pourquoi pas en aval de ces agapes?

Les jours précédents, inutile de constituer des réserves en ingurgitant tout et n’importe quoi.

Au contraire: je lève le pied sur la viande, les sauces, la junk food.

Je consomme plus de végétaux et je m’hydrate bien. Les bouillons et potages, les légumes vapeur sont les bienvenus!

Je fais quoi comme mono-diète?

C’est l’automne, alors parlons de cures de saison!

Mission Détox du body & Coup de Boost à l’immunité pour mieux résister aux rhumes et autres gastros, au manque de lumière, aux frimas, à la fatigue!

Nota: une cure d’aliments cuits ne doit pas être précédée d’une autre aux aliments crus sous peine de ballonnements intestinaux.

Le raisin

LE grand classique. Purification de l’organisme. Tous les émonctoires sont sollicités, ça va drainer sec!!!

En raison de son pouvoir acidifiant, pas recommandé aux frileux. Les diabétiques (trop sucré), ceux dont les intestins sont fragiles s’abstiendront malheureusement aussi!

Préférez du raisin bien mûr, blanc, type Chasselas, le Muscat à la peau fine. Jusqu’à 2 à 3 kg par jour.

Les pommes cuites

En morceaux ou en compote. Apporte la satiété, agréable. Convient à tous.

Drainage hépatique et intestinal, laxatif, diurétique. Cuisson douce, pas de sucre, pas de miel. Un peu de cannelle?

Recommandées en cas de maladies de peau (eczéma, psoriasis…) et cardio-vasculaires (excès de cholestérol…).

Les pommes crues

Celles à la peau fine, on évitera ainsi la Granny (qui s’avère aussi très acide). Sur un jour ou deux, personnellement, je supporte. Au delà, j’ai mal au crâne. La lassitude s’en mêle. Chacun ses sensibilités…

Le riz semi-complet

Il ne constipe pas car il est semi-complet. Idéal pour l’automne et l’hiver, pour les frileux et dévitalisés! C’est une de mes préférées car confortable et aucun effet indésirable. Cuisson vapeur ou à l’eau, pas de sel mais aromates possible.

La pomme de terre

Moins glamour mais rassurante et confort comme le riz. Le matin, un tantinet bizarre sans doute… Cuisson vapeur ou à l’eau, pas de sel mais aromates possible.

La carotte

Crue ou cuite, en soupe, en jus. Riche en anti-oxydants et en fibres. Dépurative, laxative, excellente pour les intestins. Le légume « bonne-mine ».

Avec de la coriandre, du persil…

La patate douce

Très digeste, au goût sucré, avec à la clef des anti-oxydants, des fibres, des protéines. Sans gluten. La patate douce est une mine de vitamines, douce pour les intestins.

En conclusion

Il existe bien d’autres aliments propices à la mono-diète: flocons d’avoine, les bananes, le sarrasin, le millet, le quinoa, la soupe de légumes, les fruits rouges…

À vous de choisir les en fonction de vos besoins et envies.

Ce qui fonctionne chez l’un ne sera peut être pas concluant chez l’autre: nous sommes tous différents!

N’attendez pas que votre corps crie au secours pour débuter une mono-diète, après on se sent tellement mieux, avec une sensation de légèreté même si il n’y a pas de perte de poids importante!

Une séance sauna ou hammam ou une bouillotte chaude sur le foie facilitent la mobilisation des fluides, un drainage plus efficace et donc une élimination accrue des toxines.

   Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *